Révélée par Mate-me Por Favor, présenté en 2017 au Festival International du Film de La Roche-sur-Yon, la réalisatrice brésilienne Anita Rocha da Silveira revient cette année avec son second long-métrage : Medusa. Une œuvre puissante à mi-chemin entre le film d’horreur et le thriller psychologique.

Mariana et ses amies forment un groupe de jeunes filles pieuses obsédées par la pureté et leur dévotion envers le Seigneur. Ainsi, celles qui se font appeler les « précieuses » se sont donné une mission : éradiquer tous les péchés de leur ville. Chaque soir, elles revêtent un masque blanc et partent traquer celles qui ont dévié du droit chemin. Mais lorsque les pressions sont trop fortes, que les désirs s’en mêlent et que les doutes s’installent, le cri devient compliqué à contenir…

À travers un jeu de couleurs chatoyantes et une bande musicale vibrante d’intensité, Anita Rocha da Silveira dénonce avec brio les dérives de la religion, qui entraînent les protagonistes dans une spirale infernale de psychose et de violence. Au fil des scènes, la réalisatrice construit une comparaison criante de vérité entre les mythes grecs et la dure réalité du Brésil d’aujourd’hui : progression de l’extrême-droite, montée en puissance du néo-pentecôtisme, explosion de la haine, de l’intolérance…

En bref, Medusa est une véritable pépite cinématographique, juste et percutante, à voir ou à revoir ce jeudi 14 octobre à 13H45 au cinéma Le Concorde.

Crédit photo : site officiel du Festival International du Film de La Roche-sur-Yon

Laura Orieux

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #PROGRAMMATION
#Les commentaires sont clos