Vous l’aurez sûrement remarqué, beaucoup des films sélectionnés partagent une colorimétrie flamboyante et vibrante. De nombreuses captations visuelles plongent leurs personnages dans des atmosphères éclairées aussi bien par de puissants projecteurs que par la lumière de néons. A l’image des films sélectionnés pour cette 12ème édition du festival, les choix esthétiques effectués par la graphiste Aude Mercier pointent en direction de la lumière et de la couleur. Inspirée par une création visuelle particulière, l’affiche du film Under the Skin (2013), elle a choisi de retravailler une photographie de l’artiste H. Heyerlein.

Under the Skin (2013), Jonathan Glazer

Crédit Photo : British Film Institute

Crédit Photo : H.Heyerlein, Unsplash

Affiche de l’édition 2021, retravaillée par Aude Mercier

Crédit Photo : Festival international du film de La Roche-sur-Yon

 

Un visage surgissant de la pénombre dont les traits sont soulignés par une multitude de projections colorées habille pancartes, flyers et autres supports de communication. Ces points lumineux déjà présents dans l’œuvre initiale ont été multipliés et étendus afin de matérialiser la vocation du festival qui est de diffuser et d’illuminer le talent des artistes qu’il représente.



Ce besoin de lumière et de couleurs vitaminées trouve un écho particulier avec la sortie de cette période que nous avons passée dans l’intimité de nos maisons. Cette expérience que l’on a tous vécu nous a aussi fait prendre conscience de l’importance des relations sociales et de notre besoin d’être connectés les uns aux autres. La présence sur l’affiche de ces éclats lumineux bleus, verts et rouges rappelle les pixels dont les images numériques sont composées.

Tels les atomes qui constituent la matière ou les étoiles qui forment des galaxies, cette affiche nous rappelle la force du collectif et notre besoin de contacts.

Voici une sélection d’images dont l’intensité a inondé les salles de cinéma.

Medusa (2021), Anita Rocha da Silveira

Crédit Photo : Bananeira Filmes

Last Night in Soho (2021), Edgar Wright

Crédit Photo : Film4 Productions

 

Atlantide (2021), Yuri Ancanari

Crédit Photo : Dugong Films

 

Suprêmes (2021), Audrey Estrougo

Crédit Photo : Nord-Ouest Films

 

Memory Box (2021), Joana Hadjithomas et Khalil Joreige

Crédit Photo : Abbout Productions

 

Nieva en Benidorm (2021), Isabel Coixet

Crédit Photo : El Deseo

 

Mainstream (2020), Gia Coppola

Crédit Photo : American Zoetrope 

 

Emma FRETIER

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #BONUS TRACKS
#Les commentaires sont clos