Mainstream est le dernier film de la réalisatrice américaine Gia Coppola sorti en 2020, il met en scène Andrew Garfield, Maya Hawke, Jason Schwartzman et Nat Wolff dans une satire de notre société à l’ère des réseaux sociaux.

Ce film haut en couleurs met en lumière les tensions induites par le rôle d’influenceur dans une société gouvernée par le partage à outrance et l’hyper connectivité. Ces nouvelles figures prennent tour à tour le rôle de bourreaux et de sauveurs d’une communauté qui, derrière ses écrans, incarne le baromètre de la moralité. Les effets visuels puissants, les flashs parfois oppressants appuient la critique de l’hyper réactivité.

Le jeu d’acteurs nous laisse bouche bée, notamment la performance d’Andrew Garfield (Link) qui, à force de vouloir représenter un “mec lambda”, devient quelqu’un de tout sauf ordinaire, à grands coups d’actions délirantes et de comportements choquants il parvient à capter l’attention de millions de spectateurs. Maya Hawke (Frankie) incarne quant à elle une jeune barmaid dont le rêve est de devenir “Youtubeuse”, un rêve qui va finalement se transformer en vrai cauchemar. Ce duo est rejoint par Nat Wolff (Jake) : déjà présent dans un précédent film de Gia Coppola, Palo Alto (2013), il clôture le triangle amoureux et tente de résister aux excès de la célébrité.

Mention spéciale à la dernière scène dont l’esthétisme flamboyant contraste avec une industrie aux usages qui se révèlent parfois bien sombres.

Crédit Photo : American Zoetrope 

Emma Frétier

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #PROGRAMMATION
#Les commentaires sont clos