Sally Potter, réalisatrice, scénariste, compositrice et actrice britannique, est notamment connue pour ses films anticonformistes et dénonciateurs tels que The Roads Not Taken ou OrlandoThe Party, quant à lui, a été tourné en juin 2016, au moment du vote en faveur du Brexit. Il raconte l’histoire de Janet, qui invite ses proches à un dîner pour célébrer l’aboutissement de sa carrière politique dont elle est si fière. Mais malheureusement, rien ne va se passer comme prévu…

Le choix du noir et blanc et d’un décor épuré pour ce huis-clos, met l’accent sur les dialogues. La colorimétrie joue avec le contraste du clair/obscur et ajoute une dimension artistique à son film, avec certains plans dignes des clichés du célèbre studio Harcourt.

Le fait que chaque personnage soit porteur d’une problématique crée un mélange harmonieux entre divers sujets, tels que le rapport à la féminité, la conception de l’amitié et de l’amour ou encore les différentes croyances sur la mort et le destin. Ce cocktail Molotov de questions existentielles parle au spectateur, car ce dîner, avant de tourner au fiasco, ressemble à celui de monsieur tout le monde.

Entre ironie et cynisme, avec un humour subtil, The Party déconstruit la vision idéalisée du milieu et des personnages politiques britanniques.

Maud Simon

 

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #Programmation
#Les commentaires sont clos