Un conseil lecture par Gwenola Cueff sous 2 formes de sa création : un pitch et une 4e de couverture : « Le combat d’hiver », de Jean Claude Mourlevat, Éd. Gallimard Jeunesse, 2006.

Façon pitch
Quatre jeunes adolescents, deux filles et deux garçons, vivent depuis toujours comme emprisonnés dans des orphelinats pour filles et pour garçons, au beau milieu d’un pays imaginaire froid et montagneux aux allures de pays de l’Est. Tous orphelins, ils vont tenter de s’échapper de ce contrôle strict et violent qu’exercent les adultes des établissements pour comprendre ce qui est arrivé à leurs parents ; grands opposants au régime qui résistèrent à La Phalange. Dans un hiver sans fin, ce récit nous transporte entre une réalité politique et un univers imaginaire où l’on se met à espérer autant que les personnages que l’amour triomphe dans une société oppressante et dictatoriale

Façon 4e de couverture
[Destiné à des pré-adolescents / adolescents] Milena, Helen, Bartolomeo et Milos grandissent dans des internats de filles et de garçons aux allures d’orphelinats de l’Est, au cœur d’un petit village de montagne. Les seules sorties autorisées, toujours par deux, sont les visites chez les “consoleuses”. C’est lors d’une de ces sorties que les deux deux jeunes filles rencontrent Bartolomeo et Milos. Ne supportant plus de se sentir contrôlés par des adultes autoritaires et effrayants, ils s’évadent dans la nuit à bord d’un vieil autocar sinistre. Poursuivis par les terribles hommes-chiens, c’est le début d’un long périple jusqu’à la capitale qui sera parsemé de nombreuses découvertes sur leurs parents, résistants qui ont donné leurs vies pour la liberté. Réussiront-ils à gagner ce combat autrefois perdu ? Dans un pays imaginaire et un décor enneigé, ces quatre adolescents nous emmènent dans un
combat contre le pouvoir en place, qui peut faire écho aux luttes sociales de notre monde. Dans un mélange d’éléments fantastiques et réalistes, l’auteur nous pousse sans cesse à nous demander où se passe l’intrigue et notre imagination fait le reste. Ce roman est un hymne au courage et à la liberté qui transporte dès la première page.

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #LIVRES / LITTERATURE
#Les commentaires sont clos