Par les Éditions First

– Quand le yoga guérit les blessures de la vie –

Lire la première partie de l’article

Je n’ai jamais rencontrée Leslye Granaud, mais depuis que je fais partie de ses abonnés et que j’ai lu son histoire, j’ai l’impression de la connaître depuis toujours.

Avec une transparence et une certaine audace, Leslye nous livre ses failles, ses faiblesses, les blessures de son passé, les douleurs qu’elle a encaissée, ses doutes, ses remises en question, le gouffre de la dépression, les dépendances, les addictions, la dureté de la vie envers elle… Mais aussi sa reconstruction, ces petits instants heureux qui lui ont permis de remonter à la surface petit à petit, ses belles rencontres, ses voyages, son épanouissement, son rapport au yoga, sa guérison, son amour grandissant envers elle-même.

Elle aborde dans son œuvre une multitude de sujets tous importants et intéressants. La plupart sont trop peu évoqués en général, et je la remercie d’en avoir parlé dans son livre. Je pense notamment aux enfants à haut potentiel et les conséquences de ce « handicap », comme elle dit. À la pédophilie, à la toxicomanie, à la pratique du yoga et de la méditation, à l’influence des réseaux sociaux sur nos vies et j’en passe.

En résumé, ce livre m’a vraiment bouleversé, je l’ai cherché longtemps dans les librairies depuis sa sortie (début septembre) et j’ai fini par le trouver. Je suis bien heureuse de l’avoir acheté, je savais qu’il me chamboulerait. Leslye est quelqu’un de perfectionniste, qui aime le travail bien fait. Son livre est parfait, à l’image d’elle-même, je le trouve vraiment sublime.

Il y a des dessins, tout doux et parfaitement réalisés, des clichés de l’auteure réalisés avec un talent fou, l’écriture de Leslye est belle, forte, dynamique, bien ancrée sur le papier. Ses mots sont justes, visant là où il faut, faisant ressentir tout un tas d’émotions à la fois.

À travers cette lecture, mon empathie et ma sensibilité en ont pris un coup. Je ne peux donc que vous recommander de courir acheter ce livre dès que les librairies seront ouvertes. N’hésitez pas à le commander auprès des libraires, ce livre doit absolument être lu !

J’ai oublié de préciser que Leslye partage également quelques postures de yoga en accompagnement de notre lecture, ainsi que des petits exercices de méditation. Vous n’êtes bien sûr pas obligés de les faire, mais ce sont des réflexions intéressantes et pour beaucoup utiles à réaliser. Je classerai ce livre dans la catégorie « Développement personnel », car il permet de pardonner, d’aimer et de retrouver le droit chemin avec soi-même. Je m’arrête là et vous laisse découvrir cette magnifique et authentique histoire de Leslye Granaud.

C’est de loin mon plus gros coup de cœur…

*****/5

Louise Ménard

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #CULTURE
#Les commentaires sont clos