Vous avez décidé d’aller voir de nombreux films qui passent pendant le Festival International du Film de La Roche-sur-Yon, mais vous ne savez pas lesquels choisir ? Pas de problème, l’équipe en charge d’Hashtag-info, le magasine étudiant du campus, va pouvoir vous conseiller tout au long de la semaine.

Le film le plus long de la programmation : Le dernier empereur de Bernardo Bertolucci.

Le dernier empereur est un film retraçant le règne de Puyi de ses 3 ans à ses 59 ans. On y découvre la vie de l’empereur et le milieu dans lequel il évolue, au travers de plans cinématographiques grandioses qui ont valu au film 9 Oscars.

Ce film est présenté lundi à 16 h 30 au Concorde (salle 1) à l’occasion de l’hommage à Bernardo Bertolucci. Une bonne occasion de découvrir ou redécouvrir un film qui à traverser les générations.

Le film d’ouverture : Play de Anthony Marciano

Play est l’histoire d’un homme et de sa petite caméra. Celui-ci ne s’en sépare jamais et filme tous les moments importants ou non de sa vie pour enregistrer les nombreux souvenirs de sa jeunesse. Mais un jour, il décide de reprendre depuis le début et regarder toutes les vidéos qui retracent son histoire.

Ce film est présenté lundi à 19 h 30 au Manège pour la séance d’ouverture du festival ainsi que mardi à 18 h 15 au Manège.

Les films les plus stressants présentés au festival du film : The hole in the ground de Lee Cronin ainsi que I see you d’Adam Randall

The hole in the ground est l’histoire d’une mère et son fils vivant seul en Irlande. Un jour, l’enfant va s’enfuir dans les bois et va découvrir un immense trou. À son retour, la relation entre la mère et le fils a changé du tout au tout. Pour savoir pourquoi, vous pourrez aller voir ce film de suspens, horrifique avec des accents à la Stephen King le mardi à 16 h 15 au Manège, le jeudi à 21 heures au Concorde (salle 1), le vendredi à 16 h 15 au Cyel ainsi que samedi à 18 h 30 au Manège.

I see you est un thriller qui saura vous garder en haleine. On y suit une enquête sur la disparition d’un jeune mais celle-ci va s’avérer être plus compliquée que prévu pour l’enquêteur et ses proches.

Ce film sera présenté en première française jeudi à 18 h 45 au Cyel et le samedi à 16 h 30 dans la même salle.

Quelques films adaptés d’un livre : Chanson douce (adapté par Lucie Borleteau) mais aussi Martin Eden (adapté par Pietro Marcello)

Chanson douce est un livre de Leïla Slimani qui à reçu le prix Goncourt en 2016. Dans cette histoire, nous suivons un couple qui n’arrive plus à passer du temps ensemble depuis l’arrivée de leur enfant. Alors pour y remédier, ils engagent une nourrice (joué par Karin Viard) qui va les libérer de leurs tâches parentales. Mais n’est-elle pas un peu envahissante ?

Un thriller très bien mené que vous pourrez aller voir le jeudi à 21 heures au Manège (en présence de la réalisatrice et de Karin Viard) ainsi que dimanche à 14 heures au Cyel.

Martin Eden est un roman culte de Jack London paru en 1909. C’est un personnage d’origine modeste qui va tomber amoureux d’une bourgeoise. Pour la séduire, il va alors étudier la philosophie et la culture pour devenir écrivain et penser comme la bourgeoisie de l’époque.

Vous pourrez aller voir ce film le mardi à 20 h 45 au Cyel, le mercredi à 9 h 30 au Cyel, ainsi qu’à 16 h 30 auManège et enfin le dimanche à 18 heures au Concorde (salle 1).

Le film le plus coloré : Greener Grass de Jocelyn DeBoer et Dawn Luebbe

Greener Grass met en avant une société utopique où tout le monde vie le parfait bonheur. Jusqu’au jour où Jill va donner son bébé à une de ses amies. Celle-ci va alors développer des sentiments qu’elle ne connaissait pas comme la jalousie et l’envie de reprendre ce qui lui appartient de droit.

Un film décalé et très coloré entre comédie et Black Mirror, la série dystopique de Netflix. Vous pourrez découvrir ce film jeudi à 21 heures au Théâtre ainsi que samedi à 18 h 30 au Théâtre également et enfin dimanche à 16 h 15 au Concorde (salle 2).

Le film de clôture : J’accuse de Roman Polanski

J’accuse raconte le déroulement de l’Affaire Dreyfus à travers les yeux du lieutenant-colonel Georges Picquart. Cette affaire à profondément divisé le pays, à de vous y plonger et de vous faire votre propre avis.

Ce film est présenté vendredi à 20 h 45 au Théâtre ainsi que dimanche à 19 h 15 au Manège pour la séance de clôture.

Clémence Rabin

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #FIF EDITIONS PASSÉES
#Les commentaires sont clos