Une fête païenne à l’origine

La fête de Noël remonte au IV siècle, bien avant la naissance de Jésus Christ. En effet, la fin du mois de décembre correspondait à la célébration de plusieurs fêtes païennes en rapport avec le solstice d’hiver.

Pixabay.com

La date du 25 décembre

Le 25 décembre, c’est le jour du Sol Invictus, divinité solaire de la culture romaine, qui correspond au prolongement des Saturnales (la célébration du dieu Saturne) :  c’était une fête pendant laquelle le peuple romain organisait de grands repas, portait des guirlandes autour du cou ; on s’offrait mutuellement des cadeaux). On fêtait donc le sol invictus, le 25 décembre, dès 274 après J-C. Cette célébration a été instaurée par les Romains afin d’unifier le peuple dans un « culture » commune.

Le père Noël

Pixabay.com

La saint Nicolas est une fête européenne datant du Xe siècle,  qui se déroule en décembre, pendant laquelle on offrait des cadeaux aux enfants. Mais c’est réellement l’enseigne Coca-Cola qui a eu un rôle dans la création du mythe commercial du père Noël : en 1931 elle a publicisé le père Noël habillé en rouge. Une star était née !

Les cadeaux

La tradition des cadeaux a plusieurs origines, on les retrouve :  à l’époque de l’empire romaine, comme nous l’avons vu précédemment, les Saturnales étaient l’occasion de s’échanger des cadeaux ; mais on retrouve aussi cette idée du « don » festif dans les récits des Évangiles. Selon Saint-Matthieu, les mages offrent à l’enfant Jésus, de l’or, de la myrrhe et de l’encens.

                                                                                    Myriam Sylla

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #MODE DE LIFE
#Les commentaires sont clos