Récemment la plateforme Netflix a présenté le film culte “La Môme” de Olivier Dahan avec Marion Cotillard, sur la vie de la célèbre Édith Piaf, chanteuse et compositrice française. Ayant regardé ce film, il m’a replongé dans l’univers unique de cette célébrité à la vie agitée de rebondissements.

Tout le monde connaît Édith Piaf, au timbre de voix frissonnant, qui a marqué l’histoire de la chanson française. C’est l’idole de beaucoup de gens ; une femme à la fois inspirante et déjantée, d’un fort caractère hors du commun. On aime chanter ses musiques. La plus connue : La foule. Ses chansons tournent autour du thème de l’amour et retracent son passé. Une des raisons pour lesquelles elles provoquent des émotions servies par des mélodies profondes et frappantes.

Cette femme incroyable n’a pas toujours été bercée par l’argent. La jeune Piaf vient de la pauvreté, de la rue. Abandonnée par sa mère, elle fut élevée par sa grand-mère qui ne s’occupait pas réellement d’elle. Elle aurait laissé la petite fille dans la saleté, ignorant l’eau et l’hygiène. Ses biberons, selon la légende, auraient été au vin rouge. Son père, revenu vers elle,  gagnait leurs vies en donnant des spectacles de rue. Jusqu’au jour où la jeune Piaf se mit à chanter. Ce fut comme une révélation et le début de sa carrière. Au début elle s’appelait La môme piaf. Savez-vous pourquoi ? Elle adore chanter et le fait d’ailleurs comme un oiseau, un oiseau de la rue. Piaf signifie l’oiseau en langage familier ; un nom de scène qui représentait son origine.

Édith Piaf est sorti de l’ombre. Partie de rien, elle s’est retrouvée au sommet de la gloire. Fumant et buvant énormément, sa santé se dégradait au fil des jours. Édith Piaf aimait la vie,  l’alcool et  les hommes, mais ce fut court. C’est à 47 ans que l’icône de la musique française nous a quittés. Mais selon elle, “La mort c’est le commencement de quelque chose.” Une vie remplie de folie, d’excès et d’amour.

Emmie Catail

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #FILMS
#Les commentaires sont clos