Margaux Servant du haut de ses 19 ans mène une double vie d’étudiante en métiers du livre et de jeune auteure. Elle vient tout juste de concrétiser son premier projet de livre : Au dessus des gratte-ciel (disponible sur Wattpad). Elle nous raconte son parcours, ses galères et ses envies.

Je m’appelle Margaux Servant, j’ai 19 ans et suis étudiante en info-com option métiers du livre. Et depuis mon enfance j’ai toujours écrit des petites histoires. De tout : des nouvelles, des romans, des poèmes, j’ai même essayée des pièces de théâtre et la bande dessinée (ce qui est compliqué quand on n’est pas très doué pour le dessin). Et dans tous les styles : romantique, science fiction, fantaisie ou simplement fiction. Mais je n’ai jamais réellement terminé de projet jusqu’à cet été.

En août 2017, j’ai commencée Au dessus des gratte-ciel que j’ai terminé fin août cette année. Ce roman de 40 chapitres est disponible sur Wattpad. C’est une histoire romantique et fictive entre deux adolescents à Pittsburgh, aux États-Unis. J’ai mis beaucoup de temps pour trouver comment rédiger cette histoire. Et le fait de savoir comment je voulais la terminer assez tôt, a rendu le temps de rédaction encore plus long à mes yeux. J’ai même hésité à faire deux tomes. Mais j’ai abandonné cette idée très vite, car je voulais que ce soit une seule et unique histoire, qui ne ressemble pas aux sagas tendances de ces derniers temps.
Une fois fini, j’ai envoyé ce manuscrit à plusieurs maisons d’édition : Edilivre, Baudelaire, Sarbacane et Amalthée. J’ai eu trois réponses positives, on m’a proposé des contrats que j’ai jusqu’ici refusé car ils me proposaient des contrats participatifs. C’est-à-dire, un type de contrat pour lequel je dois payer l’éditeur pour faire ma publication. Et je suis même tombée sur une maison d’édition qui voulait me faire payer la correction 2 euros par page (sachant que l’histoire fait 430 pages). Autant dire que je n’ai pas du tout cet argent à dépenser. Je suis encore en l’attente d’une réponse, et je patiente.

J’ai un deuxième roman en cours d’écriture, celui-ci est plutôt un roman d’aventures et nous allons bien voir si j’arrive à le finir lui aussi. Je l’ai commencé en janvier. Parfois, j’écrivais les deux histoires en même temps. J’étais même si dispersée que j’écrivais un troisième roman fantastique et fantaisiste (co-écrit avec une amie du lycée). Et cela, tout en aillant une idée de quatrième histoire, et un ami qui me demandait d’écrire le scénario de son jeu vidéo. Compliqué de ne pas se mélanger les pinceaux ! Je dois avouer que mon imagination était débordante pendant ces quelques mois. Mais je me suis calmée, surtout avec le baccalauréat et le passage aux études supérieures. Et puis surtout le fait que j’ai pu enfin concrétiser un projet de livre. J’ai un peu mis de côté l’écriture depuis la rentrée, mais je me dis qu’il faut que je m’y remette. Je pense même recontacter mon ami pour son jeu vidéo, car je trouve ce domaine hyper intéressant. L’envie et l’imagination sont toujours là.

Un dernier point que je dois ajouter : cela me fait toujours un drôle d’effet quand on lit mes écrits, surtout des amis. Je sais que si j’arrive à publier mon livre, plusieurs personnes vont le lire et que les premiers seront sûrement mon entourage. Mais c’est un travail si personnel que je trouve ça toujours un peu gênant, c’est comme si vous entriez un peu dans ma tête, dans mes pensées profondes. Et je n’en parle pas quand c’est un professeur qui vous demande de partager votre manuscrit avec lui : vraie anecdote (petit clin d’œil à monsieur Goudeau (*), même si je pense qu’il ne l’a pas lu ; ce qui me soulage un peu dans un sens.
Nonobstant (oui je suis comme ça, je cale des mots d’intello), même si ça me gêne toujours un peu, cela me fait extrêmement plaisir que certains de mes proches (ou professeurs) lisent mes écrits, m’encouragent et me disent ce qu’ils en pensent. J’essaye de toujours prendre les remarques de façon constructive pour m’améliorer alors n’hésitez pas à me lire et à me dire ce que vous en pensez. Cela me ferait plaisir.

Margaux Servant

> Cliquez ici pour foncer lire le roman de Margaux

(*) Enseignant à l’IUT de La Roche-sur-Yon, département Infocom,  métiers du livre.

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #LIVRES / LITTERATURE
#Les commentaires sont clos